Révision des Classiques Verdonesques!

Mi Octobre, c est la bonne période pour aller profiter de 3 Jours de Pur Bonheur en grandes voies dans les Mythiques Gorges du Verdon!

La saison de moniteur est belle et bien terminée! Tant mieux, on a assez travaillé! Direction le Verdon avec mon acolyte moniteur Vincent, avec qui j ai beaucoup tourné en grandes voies ces derniers temps. On ne change pas une équipe qui gagne! On fait la route le mardi avec beaucoup de pluie en début de trajet. La grosse perturbation est en train de partir, en espérant que çà n a pas trop mouillé le rocher… Après 5 heures de route, on se pose à l arrache sur la route des crêtes, un peu de vent, soirée fraiche mais pas pire.

Mercredi matin, branle-bas de combat pour décoller tôt car c est la seule vraie journée de soleil de notre créneau! Après un aller-retour jusqu au couloir Samson, avec le projet de gravir Série Limitée à la paroi du Duc (300 mètres, 6c+ max), demi-tour, la face est sinistrée par l eau qui ruisselle!

Du coup plan B, un peu plus en aval des gorges avec les Mains dans le Sel (200 mètres, 7a max), juste à coté du belvédère de Maugué! Approche plus qu alpine et pittoresque, où il faut avoir du flair et le pied montagnard pour descendre tout en bas, avec 2 rappels entrecoupées de mains courantes en mauvais état, où le faux pas n est pas permis… Nous sommes dans un lieux des plus sauvages et retirés des gorges, Il faut qu on se retrouve derrière une cordée d Espagnols, la poisse, j aime bien grimper seul! C est bien eux qui ont la poisse, ils viennent de coincer leur premier rappel dans un arbre! Qu ils sont contents de nous voir débraquer du haut pour leur décoincer, çà fera une bière!!! OUF on est au départ  de la voie, il est un peu tard avec cette bonne bartasse 13h30! Départ dans une belle niche suspendue à 10 mètres au dessus de la rivère! Le plus dur est fait, y a plus qu à remonter!

    La voie déroule bien entre les 6b du bas, 2 longueurs du milieu en 7a et 6c+ qui vont bien, les dernières plus courtes mais toutes aussi intéressantes, dont une dalle en 6b bien technique sur des tout petits bi et monodoigts, plein gaz, très belle ambiance. On remet vite les baskets pour finir par une belle arête en 3 aérienne. 

Top voie dans un lieu secret, vraie petite course en montagne avec cette approche  Bartasse/ Aventureuse et ce final sur l arête! Je recommande pour développer votre instinct! Par contre tellement encaissé qu on a pas vu le soleil de journée! En matos, on avait 14 dégaines, 1 attache de 50m, une trail de 50m et un sac de hissage.

Le Lendemain c est parti pour la méga classique ULA et ces 300 mètres de fissures en 6b max. Cette voie a été déséquipée il y a quelques années, pour que l on puisse la gravir en terrain d aventure, c est à dire à l aide de coinceurs (cablés et friends), il y a uniquement les relais en place aisni que quelques cordelettes/ lunules.

Nous ne saurons encore pas seuls aujourd hui, nous croisons au parking (pendant notre petit déj’), une cordée de filles stagiaires avec leur formateur, du CREPS de Vallon pour la formation DE (moniteur) escalade.

Nous enchainons rapidement les rappels dans les dalles grises et le pilier des écureuis avant la petite marche tout en bas pour atteindre le vrai départ d Ula et non depuis le jardin des écureuils. Bon quand on est tout en bas, y a plus qu à tout remonter…

Je me coltine les 4 premières longueurs du socle jusqu au jardin, L1 et L2 sont bien trad’ avec des belles fissures plus ou moins larges à protéger. L3 et L4 sont moins sympas et avec un rocher fracturé qui demande plus d attention, méfiates… Nous débouchons à nouveau dans le jardin des écureuils où la majorité des cordées, débute ULA seulemnet ici, bon c est normal c est la partie la plus intéressante et jolie!

Nous enchainons en reversible ces 200 mètres de fissures dans le 6a/b qui se protègent très bien en faisant attention à gèrer son stock de coinceurs pour ne pas finir 8 mètres sous le relais à poil sans matos!!! 

Le rocher est un peu patiné par endroits mais çà ne gène pas plus que çà! Ce qui me fait le plus peur c est les nuages noirs  au fond des gorges, annonciateurs de pluie (c était pas annoncé). La ULA trempée, pas marrant du tout je pense… Le rideau blanc (de pluie) arrive, il est pour nous çà pue le but… Vincent est en tête, du coup juste derrière la cordée du CREPS, merci pour les belles photos du haut! L averse passe, pas mouillés comme la face est tellement raide et c était pas violent, Ouf, on se détend! On profite des dernières longueurs derrière les filles, dont une en 6a, où il y a un masque collé au dessus du relais, fissures, concrétions, dièdre, passage à travers les cads magique!

Nous sortons sur les crêtes à 18h, les journées à l Escalès sont toujours bien occupées… Bon gavage dans cette classique où il est bien d avoir un peu d expérience du trad’ et un peu de marge, dans le 6c/7a pour se faire plaisir. En matos nous avions un jeu de cablés et un jeu de friends du 0.3 au 4 en doublant du 0.75 au 3 pour bien se protèger et être en sécurité!

Dernier jour, changement de rive, pour à priori la classique Tandem pour 1 Evidence avec ses 250 mètres et 6c+ max, avec des longueurs variées. Départ depuis le chalet de la Maline, descente jusqu à la passerelle de l Estellié pour passer en rive gauche et trouver rapidement le départ dans une trouée de végétation. Vincent enchaine la première moité avec la première longueur un peu rési, qui chauffe bien les avant bras, ensuite çà se calme (super relais assis dans un arbre), puis la grande traversée à droite en 6c+ avec des pas bien fins (affutez les doigts et chaussons). Pour venir remonter une Pure fissure en 6c Collector, bien conti, un Bijoux! 

Je prends la suite avec une longueur en 6b+ en dièdre/ fissures avec de multiples coincements, points un peu loins, on aime ou on déteste, moi j adore! La clé, mon astuce dans les fissures larges: Pensez à coincer un genoux, celui qui vous arrange en plaçant un pied  assez haut en face. Par contre pantalon costaud sinon çà fait mal! Je finis par les 2 immenses dernières longueurs en 6c très techniques au départ, un peu dalle puis le long d un fil de pilier plein gaz, JUBILATOIRE! Puis 6a+ bien conti, points espacés toujours sur le fil d un pilier, quel Bonheur! 

Une voie Coup de Coeur des Gorges avec Alix, avec des longueurs dans le 6b/c COLLECTOR, je recommande Vivement! En matos, on avait une attache de 50 mètres, une corde de hissage de 50 mètres, 15 dégaines et un sac de hissage. 

Pas envie de rebrasser des manips dans le rappels (une ligne juste à gauche), nous décidons de marcher un peu sur la route, descendre par le sentier des Cavaliers et remonter au chalet de la Maline. Super Journée Mais toutes bonnes choses ont une fin et c est parti dans la foulée pour 5 heures de route pour remonter en Yôte. On revient vite, plein de projets à cocher…

On en a tellement dit, écrit sur ce Verdon, mais ce n est pas pour rien, ces lieux ont une Ambiance Magique et chargés d histoire… Allez vite réviser vos classiques!

Catégories : article